À la recherche des esprits dans le San’in

À la recherche des esprits dans le San’in(Matsue, Shimane)

Yakumo Koizumi, de son vrai nom, Lafcadio Hearn, est né en 1850 sur l’île grecque de Leucade. Deux ans après sa naissance, il déménage avec ses parents à Dublin en Irlande où habite son père.Détestant la culture catholique rigoureuse, il se passionne pour la culture celtique et les lutins des contes folkloriques que lui raconte sa nourrice. Après avoir changé de métier plusieurs fois, il s’installe en 1890 à Matsue, dans la préfecture de Shimane, en tant que professeur d’anglais. Il y rencontre la femme de sa vie, Setsu Koizumi, fille d’un samouraï du fief de Matsue avec qui il se marie. Après la naissance d’un premier fils, il prend la nationalité japonaise et adopte le nom de Yakumo Koizumi.

Habitué à écrire, car il avait déjà exercé la profession de journaliste aux États-Unis, il commence à transcrire sur le papier les histoires étranges, contes traditionnels et histoires de fantômes que lui raconte sa femme. Il publie de nombreux romans fantastiques parlant de monstres et fantômes particulièrement familiers aux Japonais tels que « miminashi hōichi », « rokuro kubi », « noppera-bō », ou « yuki onna ».


Un musée commémoratif de Lafcadio Hearn retraçant sa vie et permettant de mieux le connaître se trouve à proximité du château de Matsue. Le musée expose des objets lui ayant appartenu, et les commentaires qui les accompagnent permettront de découvrir la vie de cet écrivain polymorphe. Il fournit également des informations sur les différents lieux en rapport avec l’écrivain et son univers. Les lieux réels apparaissant dans les histoires de fantôme qu’il a écrites sont également présentés. Le donjon du château de Matsue par exemple, qui serait hanté par le fantôme d’une femme, ou le grand pont de Matsue qui serait hanté par le fantôme d’une personne sacrifiée autrefois lors de la reconstruction du pont. Visiter le San’in après avoir lu les histoires de fantôme qu’a écrites cet écrivain peut transformer des sites touristiques tout à fait banals en sites véritablement cool (à la fois au sens figuré et au sens propre, c’est à dire glaçants...).

Musée Koizumi Yakumo Kinenkan



Quand faire votre visite

Mitokusan 

Mitakien

Les dunes de Tottori / La côte Uradome Kaigan / Le musée du sable

Voir tout

Où se trouve leSAN’IN