Le charme de Tottori par une résidente russe amoureuse du pays

Le charme de Tottori par une résidente russe amoureuse du pays( Tottori)


Habitant depuis un an et demi à Tottori, Ekaterina Nazarenko, de nationalité russe déclare avec un sourire radieux: « Il n’y a pas d’endroits aussi formidables que Tottori ».

D’après elle,

  1. la ville est à une distance idéale des principaux sites touristiques

  2. les sites touristiques ne sont pas bondés

 3. les gens sont gentils,

ce qui démontre qu’il n’y a pas d’endroits aussi formidables que Tottori.

La préfecture de Tottori s’étirant tout en longueur, on a tendance à penser que les principaux sites touristiques sont séparés par une grande distance, cependant ce n’est pas toujours le cas. On pourra recommander notamment le mont Daisen qui dispose des plus importantes pistes de ski de tout le Japon de l’Ouest.« J’adore le mont Daisen, et j’y vais de temps en temps le week-end. On peut y pratiquer les sports de neige tout en profitant de la vue sur la mer, et en plus l’aéroport de Yonago n’est situé qu’à une heure de route en voiture ».Elle ajoute: « Nombreux sont ceux qui se rendent à Hokkaido, dans les grandes stations de sports d’hiver, ou au mont Fuji. En ce qui concerne le mont Daisen, il est beaucoup moins fréquenté, ce qui permet d’en profiter tranquillement. »

C’est la faiblesse de la population de Tottori qui permet de mettre en valeur sa gentillesse. « Les grandes villes sont très peuplées, et tout le monde est habitué à voir des étrangers. Ainsi je trouve parfois que les gens sont un peu froids. Si la préfecture de Tottori est peu peuplée, par contre tous les gens que l’on rencontre dans la rue sont gentils. Il arrive ainsi qu’on m’offre des takoyaki gratuitement, et si je cherche mon chemin, quelqu’un me l’indiquera toujours très gentiment. Les gens n’étant pas nombreux, ils donnent plus d’importance à la communication. »

Laissons-nous guider par une habitante de Tottori !

Voir tout

Quand faire votre visite

Mitokusan 

Mitakien

Les dunes de Tottori / La côte Uradome Kaigan / Le musée du sable

Voir tout

Où se trouve leSAN’IN